Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
Retour
Vaccin COVID 19 et Marfan

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Vaccin COVID 19 et Marfan

Les vaccinations ont débuté sur le territoire français et vous êtes nombreux à vous poser des questions, alors voici ce que nous pouvons vous dire aujourd’hui, à ce sujet :

Voici les recommandations du CREATIF (Centre de Référence et d'Education des AntiThrombotiques d'Ile de France)

Vaccin anti-covid et traitements anti-coagulants sont-ils compatibles ?

La vaccination contre la Covid se fait par voie INTRAMUSCULAIRE et n’est pas contre-indiquée chez les patients sous anticoagulants ou ayant un trouble de l’hémostase du moment que les précautions suivantes sont prises :

• Pour les personnes sous AVK (Coumadine, Préviscan, Sintrom), l’INR du jour doit être dans la zone cible (controle d'INR de moins de trois jours)

• Pour les personnes sous AOD (Eliquis, Xarelto, Pradaxa) ou sous injection d’HBPM (Innohep, Fraxodi, Lovenox, Fragmine, Fraxiparine), l’injection du vaccin doit être faite juste avant la prise orale de l’AOD ou l’injection de l’HBPM.

Dans tous les cas, il faut :

• Injecter dans le muscle deltoïde ;

• Recourir à une aiguille de petit calibre ;

• Exercer une pression ferme au point d’injection sans masser ni frotter pendant au moins 2 minutes ;

• Informer du risque d’hématome.

Il ne faut pas vacciner en sous-cutané pour trois raisons :

• Le vaccin n’a pas été testé dans cette voie d’administration ;

• On ignore si un vaccin à ARN ne risque pas de perdre de son efficacité dans ces conditions ;

• Cette voie peut augmenter le risque de réaction locale.

Pour être sûr de vacciner en intramusculaire, il ne faut pas, pour la réalisation de l'injection du vaccin, pincer la peau du deltoïde (comme on fait pour les injections d'HBPM) car cela ouvre l’espace sous-cutané et, avec les aiguilles relativement courtes, on risque d’injecter non pas dans le deltoïde mais en sous-cutané.

Vous pouvez également retrouver ces informations en suivant ce lien : https://www.infovac.fr/actualites/bulletin-n-14-supplement-decembre-2020

Les personnes atteintes du syndrome de marfan sont-elles prioritaires ?

C'est le médecin traitant qui délivre un certificat de priorité en fonction de vos atteintes dues au syndrome ou mêmes à d'autres problèmes de santé.

Consultez également
Groupe de parole : un beau moment d'échanges !

Groupe de parole : un beau moment d'échanges !

Le 27 mai dernier s'est tenu notre 1er groupe de parole sur l'annonce du diagnostic en...

29 mai 2021
ENTRETIEN AVEC LES DR. HANNA ET DR. ARNAUD

ENTRETIEN AVEC LES DR. HANNA ET DR. ARNAUD

BIOLOGISTES MOLÉCULAIRES AU LABORATOIRE DE GÉNÉTIQUE DE L’HÔPITAL BICHAT CLAUDE BERNARD À PARIS...

29 mai 2021
Replay webconférence sur la génétique

Replay webconférence sur la génétique

Le jeudi 15 avril dernier vous pouviez visionner une webconférence pour tout comprendre à la...

3 mai 2021
Bulletin n°68

Bulletin n°68

Il comprend notamment les sujets suivants :- Un point sur la consultation de Marseille, La...

9 avril 2021
Témoignage : Faire comme tout le monde ?

Témoignage : Faire comme tout le monde ?

Voici un témoignage de Marie-José qui évoque, avec beaucoup d'émotions, ce que nombre d'entre...

5 mars 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus